• Le Bois du Burck 24 Février

     

    Le Bois du Burck 24 Février

    La petite histoire...

    Un monsieur que l'on nommera "KIKI" qui, dans les années 1950, en culottes courtes, après l'école, jouait au petit soldat dès que les jeeps, camions et "casqués" avaient déserté le "Champ de manœuvre" du Burck où, ils s'entrainaient avant un départ au combat pour l'Indochine puis plus tard, en Algérie. Quelques années passèrent, devenu "Jacky", avec quelques copains, dans ce même bois, il passait des après-midi voire des journées à écouter de la musique "Yéyé" pour charmer les porteuses de jupettes à carreaux que dominaient les couettes blondes façon Sheila, tout cela, dans le bois et sur le chemin buissonnant dit "des demoiselles". Comme le temps passe !!!...

    Le Bois du Burck 24 Février

    Sur vos traces, un petit recueil d'histoire de ce quartier populaire qui, à l'époque et bien que tout près, été si loin de Bordeaux !

    Arlac

    Le Bois du Burck 24 Février

    Petit village au début du XIXème siècle, dont l’origine du nom est celtique.
    Partagé entre viticulture et agriculture, c’est vers la fin du XIXème siècle que sa proximité avec Saint Augustin vit son développement s’accentuer.
    C’est ainsi que les premiers lotissements virent le jour dans la fin du XIXème siècle.
    C’est à la fin du XVIIIème siècle que Monsieur Samuel Peixotto fit construire la fameuse « Maison Carré » d’Arlac dont la ressemblance avec la Maison Blanche à Washington est surprenante et évidente, construite à la même époque probablement par source identique.
    Nous pouvons y voire un autre symbole du quartier « La Fontaine d’Arlac » qui alimenta en eau une partie de Bordeaux pendant plusieurs siècles.

    La Ville de Mérignac a acheté le Château du Burck et le terrain attenant en 1964, et restauré la chartreuse. Le château a été entièrement rénové en 2015 et abrite aujourd'hui le centre social du Burck ainsi que le centre de loisirs du Burck. Et prochainement la Maison des habitants du Burck.

    Le château du Burck aurait été construit par les fils de l'architecte Jean Laclotte vers 1760 pour le banquier Alexandre Clock. L'architecture et la décoration intérieure du château ressemblent à celle du Château de Picque Caillou édifié également par Jean Laclotte en 1758.

    A la fin du XIXe siècle, la vigne n'existe plus qu'au nord et à l'est vers Picque Caillou et le Luchey ; ailleurs elle a laissé la place à la forêt dont l'actuel bois du Burck reste le vestige, et à des prairies et des bosquets au bord du Peugue.

    Le domaine et le château sont vendus en 1960 par les derniers propriétaires à une Société civile immobilière (SCI). Un programme de construction de bâtiments collectifs-locatifs et de maisons individuelles est lancé pour loger 1 200 ménages… Jusqu'au rachat par la ville.

    Ce nom vient probablement d’un homme noble Monsieur Minvielle du Burg.
    Le château du Burck fut édifié au XVIIIème siècle par le banquier A. Clock. On note d’ailleurs une certaine ressemblance avec le château Pique cailloux distant de quelques centaines de mètres.
    Nous avions là aussi de vastes domaines viticoles avec de célèbres appellations : Luchey, Château Bon-Air la tour du Pape, Pique cailloux…
    C’est en 1960 que fut programmé un vaste projet immobilier de constructions de 1200 logements. Aujourd’hui beaucoup s’interroge sur la Réhabilitation de ce grand ensemble.

    Clic sur le lien ci-dessous:

    http://perso.numericable.fr/arts-et-l/arts-loisirs-arlac/histoire_arlac.htm

     

     

    quartier du Burck ».

    Le Bois du Burck 24 Février


    Cet ancien domaine d'agrément et de rapport, planté de vignobles, est passé entre les mains de nombreux propriétaires dont un certain Clock au XVIIIe siècle, originaire de Gouda au Pays-Bas. Le château que nous connaissons aujourd'hui a probablement été construit au cours du XVIIIe siècle, comme son voisin prestigieux "Pique-Caillou", puis l'ensemble fut remanié de façon importante au XIXe siècle, notamment par l'ajout d'une tour crénelée. Le château resta un domaine viticole actif pendant tout le XIXe et le XXe siècle et jusqu'au lendemain de la seconde Guerre Mondiale où l'essentiel de ses terres agricoles furent vendues pour céder la place au vaste espace résidentiel que l'on connait aujourd'hui. Ce château viticole, à l'origine du nom du quartier "Le Burck", appartient à la ville de Mérignac, depuis 1964.

    UNE HISTOIRE UNIQUE

    En 1999, Bordeaux Sciences Agro, Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs Agronomes a redonné vie au Château Luchey-Halde disparu 80 ans plus tôt. Dès l’époque romaine, des vignes étaient présentes sur le terrain de l’exploitation. Au fil des siècles, de nombreuses propriétés ont disparu au gré des crises et du fait de l’extension de l’aire urbaine.

    En 1920, le vignoble du Luchey est arraché à son tour mais préservé de l’urbanisation grâce au ministère des armées qui décide d’en faire un terrain d’entrainement militaire. Quand l’armée revend le terrain en 1999, Bordeaux Sciences Agro voit là l’occasion de recréer entièrement un vignoble, et d’en faire une vitrine de son savoir-faire.

     Le  Luchey désigne à la fois le parc et le vignoble situé tout à coté : le chateau "Luchey-halde" plus précisément à la particularité d'être la propriété depuis 1999 de la fac d'oenologie de Bordeaux. Les futurs oenologues ou maîtres de chais peuvent y faire leurs armes grandeur nature de la taille à la commercialisation du vin en passant bien sur par les vendanges et la vignification ; si vous avez l'occasion, début décembre le château ouvre ses portes aux visiteurs. Mais là n'est pas la seule curoisité de ce domaine, on peut noter également son architecture plutôt moderne (seule une petite partie du château originel demeure qui est d'ailleurs bien intégrée au corps de bâtiment récent). Pour les plus anciens comme moi qui ont fait leur service militaire sur Bordeaux, le Luchey appartenait avant 1999 à l'armée et servait essentiellement de stand de tir alors que la vigne était à l'abandon ; on peut encore apercevoir les ruines du champ de tir à l'opposée de la cache par rapport au domaine. Cette cache justement, elle vous permet de vous approcher au plus près du château, vous pouvez également en profiter pour en faire le tour complet via le chemin piéton qui le borde.

    Le Bois du Burck 24 Février

    Et maintenant, place à la rando !

    (clic sur la photo)

    Le Bois du Burck 24 Février

    Merci à Agnès

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :